CHAPTER I. E.A.T.

E.A.T., ce sont des filles, apprêtées, qui mangent comme des porcs. Parce que la vision de la jeuen fille classe et distinguée qui mange, hilare, sa salade sans sauce pour rester mince (ou celle qui jouit en dégustant son yaourt), c'est quand même assez loin de ce qu'est la réalité. Ce projet photo vise à équilibrer la représentation collective de la femme qui mange, dans son extrême inverse.
Modèles : Manue, Elsa, Chloé, Bertille, Elise

Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson

CHAPTER II. GIRLS ARE ALWAYS CLASSY

Ceci est une réaction au stigmate social que subissent les femmes lorsque leurs fluides corporels sont rendus visibles ou discutés en public. Parce que les filles ne devraient pas boire autant que les garçons. Parce que les filles sont toujours propres. Ne parlons surtout pas des règles. Les filles sont toujours classes. Ah, et puis les filles adorent les paillettes, le rose et les fleurs.
Alors voici du vomi et des règles –mais d'une manière socialement acceptable.
Modèles : Mathilde & Marion

Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson
Womanhood © Adelythe Wilson

CHAPTER III. LIVING DOLL

Une peau diaphane et douce, un avis toujours identique au sien, une volonté inexistante, mais une bonne composition. Toujours sourire. Toujours être disponible. Toujours avoir envie. C'est une poupée de porcelaine que l'on demande aux femmes d'être, mais n'est-ce pas un peu absurde comme attente ?
Modèle : Romy Alizée

Womanhood © Adelythe Wilson with Romy Alizée
Womanhood © Adelythe Wilson with Romy Alizée
Womanhood © Adelythe Wilson with Romy Alizée
Womanhood © Adelythe Wilson with Romy Alizée
Womanhood © Adelythe Wilson with Romy Alizée